Lundi

Chronique Céleste du lundi 26 février 2018

Notre  véritable « noeud », celui dont il est si difficile de se défaire, est celui qui nous rattache à notre « passé ».

Le passé, cette « mémoire »qui collecte tous les souvenirs avec lesquels nous naissons!

La racine dont découle le mot « mémoire » vient de « smer »qui signifie « avoir part à ». Décrypter notre mémoire, c’est déceler à « quoi ou à qui » nous appartenons, quelle est notre provenance..…L’enfant baigne dans le liquide amniotique, une mémoire comme celle de l’eau..

Depuis la matrice initiale et son liquide amniotique cosmique, la Vie n’a cessé de se développer, d’évoluer et de complexifier ses formes. 

Qu’avons-nous gardé en mémoire de toutes ces informations dont une grande partie, semble avoir glissée dans l’oubli?

Notre carte du ciel décrit d’une manière symbolique toutes les mémoires avec lesquelles nous naissons, depuis l’Oeuf primordial.

C’est la raison pour laquelle, méditer sur son thème, c’est plonger dans « l’ensemble » de nos mémoires passées qui cristallise notre psychisme.

Chaque mois, nous sommes témoins d’un nouveau cycle qui s’enclenche au moment de la nouvelle lune.

Ce Cycle essentiel nous donne la possibilité, de vivre en conscience les caractéristiques du signe, où se place la nouvelle lune, alors que notre satellite va parcourir,  l’entièreté des 12 signes pendant cette même période. Grâce à l’astre de la nuit, nous rencontrons les « ombres » dont il nous faut prendre conscience.

Les moments de pleine lune sont riches en information, car c’est le moment du cycle, où la lumière  projetée sur nos mémoires passées, est maximale.

Cette mémoire apparaît donc comme  essentielle.

Il est dit que le « sage est une mémoire sans émotion » et « qu’oublier la mémoire, c’est se souvenir de l’être »!!!!!

Longtemps ignoré dans la vie spirituelle occidentale, le corps porte en lui nos mémoires passées, familiales, karmiques, cosmiques ou galactiques…

L‘axe Cancer/Capricorne en lien avec notre colonne vertébrale, va nous donner des renseignements, sur nos origines et la manière dont nous allons nous émerger de ce passé. Le signe du Cancer est liée à la Lune et le signe du Capricorne est lié à Saturne. Lorsque l’énergie circule harmonieusement entre ces deux planètes, notre relation aux autres le sera aussi.

Depuis le solstice d’hiver dernier, Saturne a retrouvé son domicile, après avoir séjourné de 2014 à 2017 dans le signe du Sagittaire. Des années au cours desquelles, l‘énergie du Temps a contre carré, l’énergie de l’espace Sagittaire.

Depuis Noël, nous devons nous redresser. Il est intéressant de noter, que le Yoga insiste sur les attitudes de verticalisation, ce qui nécessite toujours un effort, que l’on peut dépasser grâce à l’aide de la respiration, qui nous amène alors la détente. 

C‘est dans le redressement que s’opèrent les plus grandes transformations?????

L’éveil de la conscience est au prorata de notre verticalité.

Lorsque le corps s’installe en position de repli, l’avant du corps est en fermeture. L’avant du corps, est la face qui reçoit le soleil levant.

Lorsque l’on se redresse c’est tout l’avant du corps qui se présente à la lumière solaire.

Actuellement, le travail vibratoire de Saturne, va pointer l’endroit de notre corps qui a besoin de se verticaliser.

Où, votre corps manifeste-t-il des douleurs?

Au moment de la nouvelle lune du 15 février, au 28ème degré du Verseau, l’ordre de mission dans ce 11ème signe de la route zodiacale, nous mettait face à un défi : » Garder ou accéder à notre liberté intérieure, à notre besoin d’espace, comme à l’expression concrète d’idées nouvelles ». 

Comme notre étoile rentrait dans le signe des Poissons, quelques jours après la nouvelle lune rejoignant les planètes personnelles, Mercure et Vénus, les questions que nous pourrions nous poser sont les suivantes:

« acceptons-nous notre liberté, alors, osons aller de l’avant, ou sentons-nous des freins, ou des barrières qui nous empêchent de prendre notre envol, dans ce cas, acceptons de lâcher ce qui nous empêche de voler vers notre étoile!

Ressentons bien l’énergie de la lame du « Pendu », celui qui met le coeur au-dessus de la tête. 

Dans cette position, c‘est le coeur qui domine, c’est lui qui va donner son impulsion à la tête.

En d’autres mots, l’homme qui se « retourne », est un être qui arrête de fonctionner d’une manière analytique et cérébrale.

S‘inverser, c’est abandonner quelque chose de soi, pour gagner en intériorité. Voilà le message de ce 12ème signe de la roue zodiacale.

Il n’y a pas d’influences astrales mais des résonances astrales.

Plus nous serons en lien avec le noeud nord Lion (depuis l’été dernier) plus nous percevrons la nécessité de devenir un « être individualisé », condition sine qua none, pour devenir maître de notre destin.

L’ensemble des expériences que nous rencontrons, touche notre personnalité, dans le but de nous faire accoucher de notre « individualité ».

C’est la raison pour laquelle, la vie nous incite à faire des choix de vie, qui seront autant d’expérience pour nous aider à intégrer toutes ces différentes facettes de notre personnalité.

Une fois l’Unité réalisée, les choix ne seront plus d’actualité.

Nous entamons la 4ème phase ce matin, la phase Gibbeuse« , cette phase qui à l’instar du carré, va nous pousser à réagir concrètement, à définir de quelle manière nous voulons continuer à avancer vers la réalisation de notre but.

Cette phase qui suit, nos prises de position mises en place lors de la phase précédente, nous avertit des dangers ou des difficultés éventuelles, au cas où nous serions trop optimistes, ou trop idéalistes.

Alors, au cours des prochains jours, précédant la pleine lune du 2 mars prochain, prenons du recul, analysons la situation, regardons objectivement ce qui se passe et de quelle manière, ce que nous avons mis en place va pouvoir se réaliser au moment de la récolte.
Avec les 4 planètes plus Chiron en Poissons, Jupiter en Scorpion et la Lune en Cancer, nous sommes des énergies aquatiques (réceptivités et intuition), soutenues par les planètes Saturne (verticalisation)  et Pluton (transformation).

Entre Mars Sagittaire et Jupiter Scorpion, il y a réceptivité mutuelle. Comme l’influence Poissons domine, il faudra veiller à ce que nos actions (Mars) ne dévient pas de leur but Sagittaire!

En ce lundi matin, la lune Cancer s’oppose à Pluton Capricorne, un très bon moment pour prendre conscience de nos mémoires passées, surtout celles qui sont passées aux oubliettes!!! Vénus Poissons est au sextile de Pluton, la transformation de nos valeurs s’opèrent doucement.

Le 27 et 28 février la lune transite le Lion et le noeud Nord. Afin ne pas perdre le Nord, nous devrons ajuster certains comportements, en restant alignés aux énergies solaires.

Nous basculerons moins vite dans la sensiblerie, les utopies, ou les coups d’épée dans l’eau, comme nous éviterons d’adopter des opinions trop rigides, ou de juger sans utiliser notre intuition.

Le 28 février et le  1er mars, profitez des aspects de la lune Lion trigone Uranus  et Saturne, pour aller de l’avant, là où vous avez émis des projets au moment de la nouvelle lune.

La pleine lune a lieu le 2 mars à Oh52 TU.

L’axe de cette moisson se pose dans les signes Vierge/Poissons, au sextile et trigone de Saturne, Licorne et Pluton, comme de Jupiter Scorpion.

Une journée intéressante, au prorata de notre implication depuis la nouvelle lune du 15 février dernier.  Dominance des éléments de Terre et d’Eau, de la réceptivité, de l’accueil qui peut conduire à pas mal de lâcher prise. Le message de la nouvelle lune avec éclipse nous demandait de renoncer à ce qui faisait encore entrave à notre évolution ( l’excès Verseau).
Vénus se rapproche de Chiron, moment  intéressant pour revisiter votre vécu l’année dernière, surtout toute la période où Vénus a fait son périple dans le monde souterrain d’Hadès, lors de sa rétrogradation( mars et avril 2017)

La fin de l’hiver et du printemps 2017 ont été très initiatique dans la mesure, où nous avons tous été mis face aux motivations qui sous tendent l’ensemble de nos valeurs.

Ce sera dimanche 4 mars, que nous entamerons la 6ème phase du cycle, la phase disséminente, celle qui va nous pousser à partager ce que nous avons acquis.

On ne peut partager ce que l’on ne possède pas. Cette phase du cycle ( en lien avec l’ensemble des aspects planétaires, comme le degré où s’est formée la nouvelle lune 28°Verseau,) est très intéressante, car nous pourrons observer et accepter, notre comportement face aux autres.

Si nous croyons ne pas avoir acquis certaines valeurs , nous allons nous identifier à des croyances, ou des personnes auxquelles nous allons adhérer aveuglément, pour nous faire valoir (couple, religion, politique…).

Là, où c’est dangereux, ce sont les conséquences, car comme pour toutes les identifications, la déception est toujours présente, au dernier acte.

Je vous souhaite une belle pleine lune, au moment de la moisson du 2 mars.

Qu’avez-vous vécu au moment de la pleine lune du 6 septembre dernier? 

Une récolte très neptunienne, alors que cette pleine lune est accompagnée de plus de réalisme, ce qui nous donnera des opportunités pour réaliser ce qui nous tient à coeur. 

Très bonne semaine,

Avec toute ma gratitude et mon affection

Astrologiquement Vôtre,

Béatrice

 

 

5 Comments

  • Bonjour,
    Je suis depuis un an vos chroniques célestes et celles-ci m’aident beaucoup.
    Je souhaiterais la révolution solaire 2018. Comment procédez-vous, êtes vous sur Skype car j’habite en Suisse, à Corsier sur Vevey. Mon adresse Skype est : myriam.mottet3.
    Je me réjouis d’avoir de vos nouvelles et vous remercie de tout cœur pour le travail que vous réalisez
    Cordialement
    Myriam

    • Merci pour votre courrier. Oui je fais des consultations skype. Il nous faut fixer un rdv. Je travaille tous les jours, les week end compris, mais jamais le soir. Mon dernier rdv est à 17H. Si vous êtes ok je vous proposerai des créneaux horaires sur le mois de mars. A très bientôt Beatrice

Leave a Comment