You are currently viewing Chronique céleste du lundi 13 juin 2022

Chronique céleste du lundi 13 juin 2022

Tout est vibration, Tout est son, Tout est interconnecté.

Ressentons cet état que met en relief  l’axe Sagittaire/Gémeaux des signes animés par le mouvement de l’air et du feu. Une combinaison émettrice et dynamique qui relie le Ciel et la Terre. Redonnons ses lettres de noblesse à cet axe qui lorsqu’il est débarrassé de ses croyances limitantes, il devient la voie royale pour nous ramener à la Source.

Mercure Prométhée a retrouvé son domicile Gémeaux alors que Mars transite son domicile Bélier en conjonction avec le centaure Chiron.

Ce centaure incarne le lien subtil entre le monde visible limité par Saturne et le monde invisible éclairé par Uranus.

Chiron est un sage qui nous invite dépasser nos blessures dans la mesure où nous prenons conscience que la guérison ne peut se matérialiser que dans l’acceptation de sa blessure conjuguée à un amour tellement grand que l’on est prêt à sacrifier ce qui nous est chère pour l’offrir à une cause plus grande.

En ce moment où Chiron est au plus proche de l’orbite d’Uranus, suivons les conseils de ce passeur qui représente l’énergie d’Amour Christique de transformation et de résurrection.

Où se pose Chiron en natal mais aussi en transit dans votre carte du ciel, car dans ce secteur des émotions remonteront à la surface nous mettant dans des situations compliquées sans en comprendre le sens tout de suite.

Quelles que soient les circonstances, faisons face à ce que la vie propose d’une façon différente afin de les transformer en créativité. Ne nous installons pas dans des comportements de résistance.

Le message que Chiron nous délivre est d’accepter notre état limité de mortel et de s’en remettre à quelque chose de plus grand,  le seul  moyen de retrouver notre lien à la Source.

Entrevoir notre blessure de cette manière conjuguée à l’amour de Chariklo nous offre des possibilités insoupçonnées  pour accéder à de nouvelles perceptions et  de maturer émotionnellement.

La pleine lune du 14 juin nous rappelle les dualités que l’incarnation nous demande de réunir.

La lune en Sagittaire s’oppose au Soleil Gémeaux au double carré à Neptune Poissons.

Ce mois de juin qui termine la saison du printemps nous invite à revoir nos intentions, nos choix et notre manière de communiquer.

Avec cet aspect à Neptune soyons vigilants à ne pas s’engager dans des liens illusoires car nous récolterons des désillusions.

C’est le nombre « 17″ qu’incarne l’Etoile qui nous guide vers la vérité et la transparence.

Connectons-nous à son énergie car les remontées émotionnelles des lunes noires en Cancer seront dans certains cas très déstabilisatrice.

Cette pleine lune est accompagnée par des situations anciennes que nous serons amenés à résoudre.

Pour plus d’informations écoutez le podcast enregistré à ce sujet.

https://www.beatricerobinbrezina.com/pleine-lune-du-14-juin-2022-a-24-sagittaire-gemeaux/

Cette pleine lune interpelle à plusieurs niveaux car elle nous met face à nos choix d’incarnation.

Mercredi 15 juin

La lune est rentrée en Capricorne au cours de la nuit, nous pourrions nous lever du mauvais pieds en sentant des restrictions se placer face à des engouements peut être un peu trop excessif.

Comme Vénus/Uranus/Noeud Nord/Athéna se pose au carré de Saturne Verseau, les circonstances de la vie nous ferons prendre conscience de ce qui est possible ou pas.

Ne tombons pas dans les blessures archaïques que les lunes noires en Cancer font remonter ( elles s’opposent à la lune).

Gardons en mémoire les intentions placées lors de la pleine lune, afin de nous donner les moyens au cours de ces deux prochaines semaines d’unifier notre Etre Intérieur aux différentes facettes de notre personnalité notre force intérieur sera renforcée.

Jeudi 16 juin

Dès l’aube la lune sera au carré de Mars/Chiron, ce qui peut provoquer des réactions émotionnelles incontrôlées ( là où cela se pose dans notre carte du ciel).

Vers le milieu de la journée, la lune retrouve Pluton tout en recevant le carré d’Eris.

En fonction de la situation dans laquelle nous sommes, nos réactions seront plus ou moins explosives ( concernant les injustices)

Une journée pour aller prendre l’air, méditer, danser ….enfin essayer de canaliser notre trop plein émotionnel..

Vendredi 17 juin

C’est encore au cours de la nuit que la lune change de signe du capricorne au Verseau.

La combinaison de l’aspect Vénus/Uranus/Noeud Nord/Athéna Taureau et de la lune en Verseau provoquera des besoins de libertés, de couper avec des formatages.

Samedi 18 juin

Une sorte d’appel pour prendre conscience des anciens schémas qui nous formatent en développant des possibilités plus risquées pour exprimer des comportements plus indépendants.

Le fait qu’à un moment donné la lune retrouve Saturne dans ce signe du Verseau nous serons face à nos dualités, mais aussi à prendre les bonnes décisions pour notre destinée.

Dimanche 19 juin

Le lune Poissons nous met en lien avec l’inconscient collectif nous permettant de percevoir des images du subtiles. Notons les rêves ou les perceptions, leur décodage est toujours significatif.

La lune fera au cours de la journée un carré à Mercure Gémeaux, prêtons attention à ne pas croire à de fausses réalités.

 

Merveilleux moments autour de cette « Union Sacré » que nous venons de terminer. Une semaine où grâce à la compréhension de notre Chiron nous avons cautérisé ses plaies et transmuté ses souffrances.

Nous avons pu ressentir l’Amour de Chariklo dans son couple avec Chiron, mais aussi actuellement là où elle se pose dans notre carte du ciel.

Oui l’Amour déplace des montagnes.

Nous avons retrouvé en nous cette union sacré qui émane de la Source, un lien qui a aussi soudé le groupe. Une énergie s’est développée petit à petit au cours de cette semaine, elle est montée en puissance et au prorata de chacun, elle s’est installée en nous.

Merci au groupe, Merci aux lieux, Merci à nos entourages, Merci à ma partenaire Barbara.  Personnellement j’ai vécu une semaine inoubliable.

Gratitude

 

 

 

 


 

Béatrice Robin Brezina

Depuis plus de 40 ans, imprégnée de la philosophie jungienne, Béatrice a cherché dans les domaines de la psychologie, de l’astrologie, du tarot, de la généalogie… les liens subtils que l’Homme tisse avec l’Univers.

Laisser un commentaire