03 86 78 46 99    06 82 97 52 34       58230 Montsauche les Settons     Contact
Météo juin 2015

Météo juin 2015

« Le foetus ne peut concevoir d’autre univers, que celui dans lequel il vit: son monde est tout l’Univers. De même nature qu’un arbre, le placenta, dont le « tronc »est le cordon ombilical, apporte la vie au foetus. Il est l’Arbre de Vie, que nous retrouverons dans beaucoup de mythes et de légendes « . François Dor dans « l’Ancien Monde »

La nouvelle lune du 16 juin prochain se formera au 26° des Gémeaux. Le soleil entrera dans le signe cardinal du Cancer, le 21 Juin. La dynamique Yang, air et mutable des Gémeaux va donner le coup d’envoi pour terminer la saison commencée à l’équinoxe du printemps, avec l’énergie du feu cardinal Bélier, et enclencher la nouvelle saison : l’été, au moment du Solstice d’été, que l’on appelle aussi  » la Porte des Hommes ».

Qu’est-ce que le Solstice ?

Le moment où le Soleil atteint les positions les plus méridionales et septentrionales par rapport au plan de l’équateur (donc le plus éloigné). Le Solstice d’été correspond au jour le plus long, alors que le Solstice d’Hiver, au jour le plus court.

Cette transition liée aux Solstices, est souvent représentée par les 2 faces du dieu Janus, marquant le passage d’un univers à un autre, d’une vision à une autre, de l’ombre à la lumière.

Le « passage » des 4 portails de la croix cardinale est essentiel et d’une très grande intensité énergétique, car chaque portail ouvre une nouvelle saison, une nouvelle direction. Au moment du Solstice d’Hiver, nous avions constaté l’importance du gardien « Saturne », celui qui ouvre la « Porte des dieux », la Lune », gardienne du Solstice d’été, ouvre la « Porte des hommes ».

La « Porte des Hommes » représente donc l’apogée de la course solaire, honorée depuis l’Antiquité. Cette porte donne accès aux « petits mystères » permettant à l’être humain d’enclencher son travail « d’individuation ».  La « Porte des dieux » en relation avec le Solstice d’Hiver, donne accès aux « grands mystères » rendant possible l’élévation à des plans plus subtils nous aidant à retrouver l’Unité primordiale.

Pourquoi célèbre-t-on les feux de la Saint Jean au solstice d’été ?

Ces feux de joie symbolisaient la lumière du Soleil. Au Moyen Age, cette fête fut christianisée et baptisée les « feux de la Saint Jean ». On dit :  » Que les herbes de la Saint Jean gardent leurs vertus tout l’an ».

Le bûcher de la saint Jean que l’on célèbre au moment du solstice d’été, consiste en une construction savante, où les morceaux de bois sont empilés les uns sur les autres pour former une pyramide tronquée. L’absence de point signifie que l’être s’arrête en chemin sur la voie du sommet. Les différents niveaux de la pyramide représentent autant d’états intermédiaires consumés l’un après l’autre, avant d’atteindre l’état proprement humain. L’usage de chanter et de danser en cercle autour du feu symbolise le mouvement de la « roue cosmique ». Sauter en couple par dessus les flammes ne constitue qu’une façon imagée de rejoindre le « Milieu » et l’état d’être centré en lui-même et véritablement humain.   Jean Marie Pelt

Revenons à notre nouvelle lune dans l’énergie Gémeaux du 3ème décan,  lié à Mercure et aux Gémeaux, ce qui est excellent pour la communication, car ce décan rend possible l’extériorisation de la pensée, à l’image d’une terre féconde autorisant les idées de s’incarner.

Le signe du Cancer, de polarité féminine, d’élément eau et d’intensité cardinale est en analogie avec nos origines, avec notre matrice et avec nos mémoires, qui ne peuvent être niées, ni refoulées.

Comme à chaque fois, vous pourriez méditer sur l’emplacement du signe transité par le Soleil et noter vos impressions. Avec le signe du Cancer, nous sommes dans le monde de l’Inconscient, de l’impalpable et des secrets. Comme notre corps est notre meilleur ami, il va traduire les souffrances de notre âme dans le but de les guérir.

Vous avez pu remarquer que chaque nouvelle lune est illustrée spécialement par Claire Duprez. Cette artiste exprime par sa peinture les énergies de cette période soli-lunaire. Qu’est-ce que cette représentation symbolique évoque en vous?

L’énergie Cancer est conçue à l’équinoxe d’automne. La période au cours de laquelle la nature se dépouille naturellement de tous ses atouts, dans le but de les transformer. Serait-ce la raison pour laquelle, les natifs du Cancer sont si sensibles aux injustices, aux morsures psychiques et aux pertes en général ?

Pour les Celtes, l’entrée du Soleil dans le signe du Cancer correspondait à l’apothéose du cycle solaire. Le dieu Cerf, symbolisant l’énergie, la vitalité et surtout l’indépendance tant spirituelle que physique, était couronné de feuilles de chênes ( arbre lié à la force, à la sagesse et représentant l’axe du monde).

La lune désigne tant la mère, que le féminin et que nos habitudes innées. Grâce à l’évolution de l’énergie solaire dans les 12 signes du zodiaque, nous pouvons prendre conscience des ombres de notre passé (dans le but de les transcender). Vous saisissez mieux l’importance des nouvelles lunes mensuelles. La lune est maître du signe du Cancer et Jupiter y est en exaltation.

L’énergie féminine est composée d’une multitude de facettes différentes. Le transit du Soleil dans le signe du Cancer donne l’occasion de faire les liens entre nos blessures émotionnelles passées et notre féminin intérieur.

A ce sujet, l’ouvrage de Jean Shinoda Bollen sur les « archétypes des 7 déesses grecques » est fascinant, car il nous fait prendre conscience que notre psyché contient justement cette multitude d’archétypes féminins.

Interrogeons-nous ?

Avec quelles déesses sommes-nous le plus en affinités. Avec l’archétype de l’épouse Héra, ou avec la passionnée Vénus ou encore avec Artémis, la Chamane.

Les aspects de la Lune et l’emplacement du signe du Cancer dans notre mandala céleste, peuvent nous éclairer sur le contenu de notre « féminin intérieur » et sur  la manière dont nous l’exprimons.

Depuis 2008, Pluton dans le signe du Capricorne met justement en lumière son signe opposé le Cancer. On comprend pourquoi tant de mémoires de souffrances ancestrales remontent à la surface actuellement. Le carré d’Uranus Bélier depuis 2011 fait sauter les verrous des gangues passées afin que l’identité  de chacun puisse s’exprimer.

Qu’avez-vous vécu lors du transit de Jupiter en Cancer mi 2013 mi 2014? Quelles ont été vos réactions lorsque les lunes noires séjournaient dans ce signe de juin 2013 à la fin février 2014?

Actuellement, le transit de Jupiter en Lion ramène à la conscience certaines de ces mémoires ( surtout de Mai à juillet 2015). Les résultats se matérialiseront avec Jupiter en Vierge à partir du début août 2015, grâce aux prises de conscience réalisées au moment de l’opposition des lunes et de Chiron.

Toutes les mythologies et chacune à leur manière,  parlent  du symbole de l’Arbre. François Dor parle de l’Arbre de Vie foetale ( très intéressant).

De quelle manière exprimez-vous, votre arbre personnel?

Il me semble essentiel, à un moment donné de notre évolution , de se poser la question,  » à quel arbre appartenons-nous »?

Travailler sur notre arbre est un acte d’amour très réparateur. Je vous engage vivement à faire cette investigation, surtout en cette période de turbulences et de transitions planétaires.

Avec les énergies des Gémeaux, nous avions réalisé que le mythe de « Caïen et Abel » était encore bien vivant, car combien d’entre nous, souffrons d’une identité brimée, ou ressentent profondément de la dévalorisation, conduisant à envier son frère et préférant le détruire que de comprendre pourquoi nous vivons ce manque et de quelle manière le résoudre.

Avec l’énergie Cancer, nous pouvons découvrir les blessures émotionnelles liées à notre vie intra-utérine, à notre naissance et à notre enfance. On pourrait comparer ces empreintes aux ficelles d’une marionnette, qui grâce à leurs manipulations subtiles et invisibles, dirigent le parcours de notre vie. Un fossé se creuse vite entre ce que nous sommes vraiment, ce que nous souhaitons vivre et ce que les empreintes du passé nous imposent, malgré nous. Comme nous sommes tous des aimants, nous attirons les évènements en fonction de nos schémas Inconscients. Cela ne sert pas à grand-chose d’accuser les autres de nos problèmes intérieurs ou extérieurs.

On dit souvent, que c’est l’âme de l’enfant qui choisit parents! Lire à ce propos le livre du Docteur Massin « Le bébé et l’Amour » où le Docteur Massin parle d’attractions vibratoires entre les futurs parents et les liens karmiques.

Alors, plongez dans vos mémoires et mettez-y de l’ordre.

Hercule, notre Héro solaire, après avoir apprivoisé « la Biche de Cérynie » va devoir accomplir une mission bien plus difficile. Détruire l’Hydre à neuf têtes dans les marais de Lerne ( mémoires archaïques). Ce travail est un combat permanent contre les forces obscures. Le 9 annonce toujours la fin d’un cycle et un recommencement futur. Dans son combat, Hercule a beau écraser les fêtes, les unes après les autres, elles renaissent de plus belles.

Lorsque nous essayons ( avec toute notre meilleure volonté) de couper les têtes de nos vieux schémas, bien souvent, nous ne comprenons pas pourquoi nous retombons dans le jeu de nos souffrances. On ne peut y arriver qu’avec le « feu de la conscience » qui permet de faire le lien avec l’origine de nos difficultés.

Hercule coupera la dernière tête avec son sabre en forme de croissant lunaire. Le lune n’exprime-t-elle pas le symbole du changement et de la renaissance, symbole auquel, nous pourrions nous identifier surtout lorsque nous traversons des moments douloureux. Des passages de vie, où nous avons l’impression que l’on n’y arrivera jamais. De cette mission, nous pouvons aussi percevoir un autre message intéressant. Hercule coupe avec l’énergie de la Mère Toute Puissante et Dévorante, afin de donner naissance à l’amour Inconditionnel de la Mère Divine.

Après la chute de l’Atlantide et le chaos qui a suivi, la gestation du monde humain se met lentement en place, à l’image de la vie intra-utérine. Vénération de la Grande Mère, de la Lune et de l’Eau. Nous sommes dans les sociétés matriarcales de l’ère du Cancer. Les vestiges qui ont été découverts, sont tous en rapport avec la polarité féminine : cavernes, grotte, poterie…Les sculptures représentant la Grande Mère Cosmique, sont naïves et disproportionnées, mettant en avant les attributs féminins maternels.

La mère est nourrissante et aimante mais, elle est aussi, la mère dévorante et castratrice. L’homme de cette époque, n’avait pas conscience de son rôle dans la procréation. Il a bien pris sa revanche au cours de l’ère du Bélier, avec l’avènement du Patriarcat et des religions monothéiste, où les femmes seront bannies.

C’est la raison pour laquelle, il est primordial en ce 21ème siècle, de prendre conscience de l’ombre de ces périodes liées à l’ère du Cancer et du Bélier, afin de permettre les « noces alchimiques du féminin et du masculin », de se réaliser.

Pluton en Capricorne opposé au Cancer (2008/2024) nous pousse à en prendre conscience. Les transits de Chiron (le guérisseur blessé) et de Neptune en Poissons( amour inconditionnel) offrent tous les deux, la possibilité de monter de niveau de conscience.

NL du 16 juin 2015

Quelles sont les configurations planétaires de cette nouvelle lune du 16 juin 2015?

16+6+2015 = 30 = 3 qui est le nombre de l’expression, de la communication et de la création. Nous sommes dans la mise en relation du Yang et du Yin, que nous pouvons illustrer avec « l’Impératrice » dans le Tarot.  Cet Arcane allie le féminin de la femme qu’elle incarne, à l’énergie masculine du nombre 3. Cette lame est liée à la fonction « Pensée ». Au cours de notre enfance, elle sera une sorte de référence, à partir de laquelle nous calquerons notre manière de communiquer. L’énergie de l’Impératrice permet de tirer notre esprit de toute confusion ( Neptune). L’Impératrice se montre de face (présent) et 12 étoiles gravitent autour de sa tête ( nos 12 missions).

Marie Elia, décrit l’énergie de la 3ème lettre Hébraïque  » Guimel » :  » Tout dans l’Univers se donne sans rien chercher à garder pour soi. Quel don sommes-nous prêts à faire? »

Le degré Sabian du 26ème degré des Gémeaux abonde dans ce sens: « Des arbres couverts de givre se détachent sur un ciel hivernal ». Le retour à l’essentiel grâce à l’abandon des aspects superficiels qui nous entourent.

La nouvelle lune en Gémeaux est conjoint à Mars. Elle se pose en maison IX trigone à l’Ascendant Balance. Mercure Gémeaux VIII est trigone au Noeud Nord/Lune noire opposé Saturne et carré Neptune R (depuis le 13 juin alors que Mercure devenait  direct le 12 juin). Vénus maître Ascendant  est en Lion en X où se trouve Jupiter qui fait sextile au Noeud nord et un trigone à Uranus.

Élevons notre communication au-dessus des turbulences, des querelles et des non-compréhensions, afin de rester dans notre axe. Pour cela, il faut évidemment, une certaine maturation intérieure et surtout une volonté de ne pas retomber dans nos peurs, dans nos propres « jeux » ou dans ceux des autres. Mais surtout, quoi qu’il arrive, prenons le temps de réfléchir et ne réagissons pas par susceptibilité blessée, car nous pourrions alors nous agripper à des leurres, qui fonderont comme neige au soleil!

Mercure en VIII et opposé Saturne R, nous invite à la transformation et à l’élévation de notre parole.

Vénus est à l’honneur en Lion et en X. Elle deviendra Rétro le 26 juillet jusqu’au 7 septembre. C’est au moment de la pleine lune du 2 juillet que se feront sentir les prémices de cette rétrogradation, que nous analyserons plus amplement lors de notre prochain bulletin.

Neptune est devenu Rétro le 13 juin et ce jusqu’au 19 novembre 2015. L’énergie se tourne vers l’intérieur. Très bonne période pour travailler sur nos peurs, nos humiliations, nos trahisons, surtout si vous avez Neptune rétro dans le natal. En résumé, passez du sacrifice au Sacré!

Neptune carré Mercure et quinconce Vénus affectent ces planètes personnelles par de la confusion et du brouillard. Vous pourriez vous sentir  submergés voir noyés par certaines situations.  Neptune appelle au silence, à la nature, à quitter le mental et à se tourner vers la méditation et la prière. Attention aux fuites de tous genres, restez les pieds sur terre. C’est là que se passe votre incarnation, c’est là où nous devons changer notre plomb en or.

Les racines de nos « disfonctionnements « se trouvent en nous.  La vie intra-utérine est très importante et d’après François Dor, elle va nous influencer toute notre vie, comme elle a influencé les récits mythologiques. C’est par le travail de transmutation de nos souffrances que nous montons de niveau de conscience et de vibrations. Avec les aspects planétaires colorées par Neptune, les délires mystiques et les désillusions pullulent. A ce sujet, il est essentiel de faire la différence entre l’ouverture aux autres par une coopération universelle venant du coeur,  tenant compte de la diversité des êtres humains ( Neptune positif) et le nivellement par le bas, par refus et dissolution des structures en places, un monde où tout devient permis ( Neptune négatif). Quelle manipulation se cache-t-elle derrière cette soi-disant ouverture, des voix aux élections?  Ne gouverne-t-on pas mieux des moutons ignorants que des aigles qui recherchent la « conscience »?

Pl du 2 juillet 2015

Pleine lune du 2 juillet 2015

De l’Impératrice nous passons à l’Etoile : 2+7+2015 = 17 Alors accueillons en toute humilité ce que nous captons de la terre et ce que nous recevons du Ciel. Quelle est la moisson que vous avez eue au moment de la pleine lune du Wezak le 4 mai dernier?

Les moments de pleine lune permettent à chaque fois d’illuminer notre Inconscient, grâce à la réflexion de la lumière solaire par la lune. C’est en se confrontant à l’autre que l’on peut entamer la guérison. Cela ne sert à rien de fuir!

La lune est dans le signe de terre du Capricorne, élément qui permet une assise grâce à sa qualité de « pragmatisme ». Le Soleil est toujours dans l’eau du Cancer. Cette eau est la plus féminine des signes d’eau, celle qui nous connecte à nos instincts et à nos émotions intimes.

L’opposition Soleil/Mars en Cancer se pose dans l’axe II et VIII avec la Lune /Pluton en Capricorne. Cet axe est au double carré des Noeuds, mais sextile à Neptune  Rétro en X.

Ces configurations signent donc la moisson de nos intentions misent en terre au 16 juin dernier. Au cours de cette quinzaine, il fallait se méfier de Mercure Gémeaux VIII opposé Saturne mais surtout carré Neptune qui pouvaient mettre en place des initiatives utopistes basées sur des comportements trop réactionnels dues à des frustrations personnelles non résolues. Blessé dans notre égo, on peut vite basculer dans l’intransigeance et adopter des attitudes que l’on pourrait regretter par la suite.

L’axe de la pleine lune se fait au carré des nœuds. Le défi ici est de ne pas oublier la direction du « juste milieu ».

Uranus Bélier trigone Jupiter Lion et sextile Mercure, sont de très bonnes augures pour toutes initiatives créatrices. La rétrogradation de Sature cet été permettra aux natifs du 3ème décan de la croix fixe, de réviser le protocole pour ne pas dévier de l’essentiel.

Cette Pleine lune sera aussi énergétiquement au carré des éclipses du 8 octobre 2014 et 4 avril 2015. Et pour terminer, il était prévue que la sonde spatiale « Pluton-Kuiper-Belt » mise sur orbite en 2006, atteigne Pluton au cours de juillet 2015! Ce serait un très joli clin d’œil pour la compréhension de nos « Origines » lointaines!

Je souhaite à chacun un très bon été avec de la détente, peut être des réflexions  ou des orientations nouvelles pour la rentrée. Si vous avez la possibilité, relisez les météos précédentes, car, bien souvent avec le recul on perçoit les choses différemment. Les illustrations mensuelles, sont réalisées par Claire Duprez. En symbiose avec les énergies astrales du mois, Claire nous permet de les visualiser à travers sa peinture.

Je vous donne rendez-vous pour la prochaine nouvelle lune le 16 juillet.

Astrologiquement Vôtre…

Béatrice Robin Brezina

Depuis plus de 30 ans, imprégnée de la philosophie jungienne, Béatrice a cherché dans les domaines de la psychologie, de l’astrologie, du tarot, de la généalogie… les liens subtils que l’Homme tisse avec l’Univers.

Laisser un commentaire

Fermer le menu