You are currently viewing Chronique Céleste du lundi 28 mars 2022
Les cycles évoluent les uns aux côtés des autres, d'années en années, à l'image d'un joyeux manège. Merci Claire Duprez pour cette illustration colorée par toutes les possibilités cosmiques et galactiques.

Chronique Céleste du lundi 28 mars 2022

Depuis une semaine, la nouvelle année astrologique s’est mise en mouvement, dynamisant des fréquences différentes qu’au cours de l’année 2021. Des énergies célestes et terrestres nous propulsant dans la spirale cosmique, face aux défis de l’année 2022. Les vibrations qui ont participé au passage de l’équinoxe du Printemps ont été plus intenses que d’habitude, comme pour insister sur les modifications à apporter dans tous les domaines. On pourrait même parler de faire peau neuve avant d’entreprendre le périple assez « sportif » qui s’annonce au cours de ces prochains 12 mois!

Tous les nouveaux départs réactivent nos premiers « pas » dans ce monde. Tenons compte des perceptions captées au cours des premières années de vie, car elles colorent inconsciemment nos mécanismes pendant une grande partie de notre vie. Au cours de nos expériences journalières, nous prendrons conscience de nos réponses face aux évènements, jusqu’au moment où ces choix prennent sens en nous. Si, nos réactions et nos relations obéissent à des injonctions passées, sachons qu’à chaque instant nous avons la possibilité de modifier notre identification à ces croyances limitantes ou à l’obéissance aux loyautés familiales.

Les énergies du Bélier sont en lien avec le feu, les inflammations et les réactions émotionnelles vives. Même, si Mars en Verseau se défait du carré à d’Uranus Taureau, des colères, des limitations, des blocages trop souvent réprimés, sont réactivés malgré nous (plexus solaire, appareil digestif, tension artérielle, gorge..).

Acceptons de prendre un moment de « pause » pour procéder à l’analyse de ce qui se passe intérieurement car les évènements extérieurs font caisse de résonance à nos blessures personnelles, non cautérisées.

Dans le contexte mondial actuel où tout est à vif, les vents et tempêtes solaires font rages, les vibrations émises par la ceinture de photons se déversent comme une pluie de Lumière sur nous, (modifiant notre ADN), l’intérieur de la terre nous rappelle sa force vitale, nous avons allons ressembler à un sandwich bien comprimé!

Depuis le début de l’année, nous captons de plus en plus les vibrations de la configuration hors norme  Jupiter/Neptune Poissons, qui intensifient notre connexion cosmique, une aide céleste pour canaliser les tensions, les conflits et les révoltes qui tapissent la toile de fond de la scène mondiale.

Dans cette bataille d’égos (depuis la nuit des temps) seul l’Amour peut transporter l’Humanité vers des attitudes plus humaines, plus universelles, plus aimantes. Nous avons le choix d’accueillir cette conscience ce qui nous guidera vers une vision plus holistique, qui plus est fera, émerger notre co-créativité cosmique, comme nous pouvons refuser et fuir cette conscience ou encore rentrer dans l’ombre de cette configuration en s’identifiant aux peurs, aux angoisses, aux manipulations et surtout aux illusions mensongères.

La mise en lumière de l’émergence du « féminin » est présente, au même titre que les réactions destructrices du patriarcat. Quand la Lumière augmente, l’ombre prend sa revanche en réagissant par tous les moyens.

La phase « dernier quartier » se termine, la 8ème s’amorce, celle que préside la déesse Hécate, une guide toujours présente pour nous aider à frayer notre chemin dans ces moments du cycle, où la noirceur enveloppe complètement le ciel.

Avec l’équinoxe, Notre ami Hercule commence son périple entamant sa première mission en franchissant la Porte du Bélier.

Chaque porte correspond à un changement de plan de conscience.

Entreprendre ce chemin, c’est découvrir à chaque étape, son propre « mantra », son nom vibratoire!

Cette étape Bélier est un défi de taille car Hercule doit  » Capturer les cavales du roi de Thrace, Diomède, qui a coutume de nourrir ses chevaux avec la chair de ses hôtes »!

Au cours de cette première mission, Hercule est face aux instincts carnassiers vécus sans aucun respect des règles de la société. Ses premières réactions sont à la hauteur de ces instincts qu’il doit combattre.

A la fin de cette première étape, Hercule entrevoit les conséquences dramatiques des actes exprimés dans la précipitation, dans l’égo et le rapport de force, sans tenir compte de la personnalité de ceux qui nous entourent.

Le parcours des 12 étapes sera la lente transformation du  » je » Bélier, un signe de feu qui s’exprime sur un mode vibratoire cardinale.

Ce premier signe agit avec sa force physique et d’étape en étape, cette force va petit à petit se transformer en intégrant en conscience chaque étape jusqu’à son arrivée à la Porte des Poissons.

Une mission où Hercule n’agit plus au niveau de la force physique et du mental, au contraire, il fait Un avec les forces invisibles. C’est dans cet état d’esprit qu’Hercule défie  « Les boeufs roux du roi Géryon« , un royaume qui se situe le plus à l’Ouest, au-delà du monde connu, au-delà des colonnes d’Hercule!

Hercule a intégré la diversité de ses facettes et de ses capacités. Son identification à l’égo se dissipe, tout semble se disparaître dans les eaux du  signe des Poissons.

On peut faire un lien avec la dernière lame du Tarot, « le Monde » où Tout semble en cohérence, Tout à sa juste place.

Nous entamons l’année avec le feu de la croix cardinal, nous la terminons avec l’eau de la croix mutable.

Lundi 28 mars

La semaine s’enclenche avec la 8ème phase de liquidation du cycle soli-lunaire dont le départ s’est enclenché le 2 mars dernier.

Si, d’une part, la lune Verseau dynamise le couple Mars/Vénus, la présence de Saturne et la déesse Junon cadrent et invitent à la fidélisation dans nos relations (engagement et parole donnée). Cela n’empêchera pas que certains liens se coupent brusquement, car n’évoluant plus sur les mêmes registres.

Le fait que cet amas planétaire Verseau se pose au carré de l’axe du dragon Taureau/Scorpion nous interrogent sur la part de conscience que nous déployons, afin de ne pas dévier des intentions primordiales de notre Destinée d’âme. C’est la raison pour laquelle, plus nous restons centrés dans notre centre cardiaque, moins nous serons happés par les perturbations planétaires.

Nous sommes des êtres spirituels incarnés dans la matière, ce qui nous pousse à choisir notre « reliance » car les tentations extérieures comme intérieures ne nous lâcheront pas si facilement.

Mardi 29 mars

Avec la lune en Poissons, on pourrait se laisser surprendre par des élans de sensibilité plus subtile permettant à nos tensions de se relâcher!

Mercredi 30 mars

La lune reçoit un sextile d’Uranus Taureau, ce qui va nous donner la possibilité de capter des perceptions nouvelles qui alimenteront l’essence de nos valeurs.

D’autant plus, que la déesse Déméter Gémeaux nous suggère de prendre en considération ces valeurs innovantes qui vont nous permettre de quitter les anciennes dépendances, en développant des secteurs où nous prendrons de plus en plus notre autonomie.

Depuis le milieu des années 60, la société de consommation mise en place par les lobbies nous ont vendu des « mirages », des rêves, des fantasmes nous emprisonnant dans les filets des crédits bancaires.

Des choix se sont présentés à nous depuis plusieurs décennies. Ce n’est pas facile de couper avec des habitudes de confort. C’est aligné au niveau de notre centre cardiaque que nos décisions seront les plus adéquates.

En fin de journée, la lune retrouve Jupiter/Neptune colorant nos perceptions de ces vibrations d’hyper conscience dont le but est de nourrir notre chemin d’une évolution plus élargie (amplification de nos auras).

Arrêtons de rentrer dans le schéma « Bourreau/Sauveur/Victime. On pourrait imaginer cette configuration Jupiter/Neptune par une embarcation sur l’eau où à l’aide de nos rames, nous devons frayer notre chemin. Nous sommes seuls capitaine de notre petit bateau…

Jeudi 31 mars

Sortie des brouillards et des vagues émotionnelles, la lune rentre dans le signe du Bélier. En ce dernier jour du cycle soli-lunaire, observons nos réactions car elles sont encore colorées par les vibrations absorbées depuis l’équinoxe du printemps 2021?

Une journée de bilan avant d’accueillir la première nouvelle lune de l’année astrologique de 2022

Nouvelle lune du 1er avril à 6h26 TU à 12° Bélier encadré de Mercure et Chiron – 2ème décan lié au Soleil ! le nombre  » 11 ou la Force »

Non, ce n’est pas un Poisson d’Avril, mais la première nouvelle lune de l’année astrologique!

La carte du ciel montée pour la France métropolitaine offre un thème en coin où les planètes occupent les signes du Capricorne/Verseau au Taureau, comme pour nous obliger à concentrer nos forces sur ces signes. 

Pluton Capricorne donne le ton en déployant les énergies alors qu’Uranus Taureau clôture, en mettant un point final.

Pluton Capricorne en 10 exprime toutes les autorités ( les nôtres et celles de ceux qui nous dirigent).

L’amas en Verseau Mars/Saturne/Junon/Vénus au carré de l’axe de noeuds Taureau/Scorpion nous questionne sur la manière d’associer la notion de liberté avec celle de responsabilité.

Mars dans ce contexte évoque des énergies militaires (surtout autour du 4/5 avril )

Installons de nouvelles constructions sociales tout en restant fidèle à nos origines..

L’ensemble de ces liens oeuvrent dans la direction de notre Destinée. Soyons un peu rebelle et reprenons notre liberté de parole et d’action, sans tomber dans l’impulsivité négative.

Cet amas coloré par les déesses Vesta et Chariko nous invitent à rester connectés aux énergies de la Source, là où jaillit en permanence l’amour inconditionnel.

Jupiter/Neptune Poissons se rapprochent de leurs retrouvailles, les dernières mises à jour ont lieu (depuis mai 2009)

La nouvelle lune Bélier est encadrée de Mercure et de Chiron au carré exact de la lune noire vraie Cancer, celle qui nous fait entrevoir le défi de notre incarnation.

Chiron exprime notre blessure ancestrale, celle que nous portons inconsciemment.

En Bélier, Chiron met en relief tout ce qui est en lien avec notre identité, notre expression personnelle.

Mercure (qui se rapproche de la conjonction supérieure où il reprend son rôle d’Épiméthée le 3 avril). 

Mercure est le lien, les mots pour le dire, la reliance avec toutes nos parties intérieures et extérieures.

Le fait que cet amas se pose au carré de la lune noire vraie en Cancer est un message essentiel dans la mesure où nous devons nous confronter à l’énergie primordiale, au désir profond de notre âme, qui est la liber

La déesse Éris Bélier défie toujours Pluton Capricorne

L’Ascendant Taureau, le « Moi » recherche des valeurs réalistes dans ce signe de terre et Fixe.
Le fait de la présence d’Uranus va collaborer avec l’amas en Verseau : il y a de la révolte de l’air…

Samedi 2 avril

La lune a rejoint la déesse Eris au carré de Pluton Capricorne, un aspect qui dans ce contexte peur inciter à la révolte, à l’insurrection, à dépasser les limites du raisonnable.

Dimanche 3 avril

C’est avec lune lune Taureau/Uranus que nous terminerons cette semaine qui augure des imprévus et des rebondissements.

 

Avec Séverine, nous vous proposons de nous retrouver début mai dans le Morvan pour orchestrer nos planètes, de passer de la « cacophonie à l’harmonie » de la musique des sphères.

Lors de notre rendez-vous annuel à Paros, dans les Cyclades, nous allons mettre en lumière les identités blessées qui grâce à l’Amour de Chariklo qui participe à la cautérisation de nos blessures. Au cours de cette semaine, dans ce cadre de l’île de Paros, nous allons conjuguer la force ascensionnelle de ces lieux, les enseignements de Barbara et de Béatrice, tout en maintenant le lien avec la réalité de notre incarnation. 50 jours après la Résurrection, grâce à notre alignement intérieur percevrons les énergies du Ciel, dont le but est de dynamiser notre unité réalisée…..

 

 

Béatrice Robin Brezina

Depuis plus de 40 ans, imprégnée de la philosophie jungienne, Béatrice a cherché dans les domaines de la psychologie, de l’astrologie, du tarot, de la généalogie… les liens subtils que l’Homme tisse avec l’Univers.

La publication a un commentaire

  1. Marylène

    Coucou Béatrice,

    Une petite anecdote avec cette NL du 1 avril ; le 31 mars nous accompagnons Élise à l’aéroport qui prendra l’ avion pour Kyoto où elle étudiera à l’université d’art.
    Sa nouvelle vie au Japon débutera lors d’une nouvelle lune.Très belle synchronicité je trouve.
    J’espère que vous vous portez bien. Je vous embrasse. Marylène.

Laisser un commentaire