03 86 78 46 99    06 82 97 52 34       58230 Montsauche les Settons     Contact
Corrélation entre la course des astres et le destin des hommes

Corrélation entre la course des astres et le destin des hommes

Les grandes civilisations se sont servies du Ciel pour mieux comprendre la vie sur terre, en essayant de déchiffrer le « message cosmique » inscrit sur la Voie Lactée, ce « lait » que Dieu leur donnait pour parcourir leur chemin d’évolution.

La place des constellations
En prenant appui sur le mouvement des constellations, nous pouvons faire un retour vers le passé et essayer de saisir le sens de ces « messages divins » laissés au cours de ces différentes époques, tout comme l’arbre familial permet de saisir le sens des « messages familiaux ».

La datation des ères n’est pas facile à déterminer, car les constellations n’occupent pas les mêmes espaces dans le ciel et que des espaces vides existent entre elles. Les ères se déroulent dans le sens solaire, elles décrivent notre évolution spirituelle, notre capital de départ. Les lignées familiales se déroulent dans le sens terrestre, elles décrivent notre incarnation. Comme pour les constellations, l’espace que prennent certains ancêtres dans notre hérédité diffère et il existe également des « vides » entre les différentes couches familiales.

Toutes ces séquences du temps, sont gravées dans notre psyché (l’Inconscient Collectif) et même, si nous sommes tous liés à une même évolution de croissance, ces séquences vont nous toucher différemment. Tout comme, nos frères et sœurs ne seront pas atteints par les mêmes « séquelles familiales ».

Si nous découvrons, où et à quoi, nous sommes rattachés à ce Passé, nous pourrons alors faire le lien entre ce passé et le présent, afin de poursuivre notre évolution, nourrie de cette mémoire. Les constellations obéissent à un « temps cyclique et non linéaire » ce qui démontre que tout dans l’univers a son mouvement.

L’Inconscient Collectif

L’Inconscient Collectif est là pour nous aider à faire ce lien avec le passé de l’Humanité, comme l’Inconscient Familial permet de faire le lien avec le passé personnel.

L’Inconscient Collectif est notre limon intérieur, le bagage identique à tous les hommes, une sagesse millénaire que chacun porte en soi et cette fonction psychique qui est transmise de génération en génération, se manifeste grâce aux archétypes. Il apparaît une coïncidence extraordinaire entre la nature des symboles liés aux constellations, les religions, les mythes et le développement psychologique de l’humanité.

Le développement des peuples, leurs cultes, leurs arts, sont en analogie avec la « symbolique » des astres traversés par le point vernal. Toute la création obéit à un ordre bien établi. Étant issus de cette Création, nous obéissons à une géométrie stellaire.

Qu’est ce qu’une ère

Une ère est une période d’environ 2 000 ans (en fonction de la taille de la constellation).
astrologie
Nous sommes actuellement dans une période de transition entre l’ère des Poissons et celle du Verseau. Nous sortons d’une connaissance plus horizontale, où nous avions besoin d’un « berger » pour nous guider et nous rentrons dans une ère en relation avec la verticalité et l’autonomie, grâce à l’intégration des qualités « berger ».
Faisons un bref retour en arrière !

Ère du Lion (12/13 000 ans av. JC) : cette ère est celle de l’existentialité, du départ de l’ego et de l’identification au créateur. Ne faut-il pas faire le deuil de son géniteur et intégrer cette partie lumineuse pour « Être ». Cette ère liée à l’Atlantide, fait miroir, aujourd’hui à notre cheminement vers l’ère du Verseau. Le processus d’individuation passe par les ténèbres avant de retrouver l’unité primordiale.

Ère du Cancer (8 000 à 6 000 ans av. JC) : la chute de l’Atlantide est suivie de chaos et de déluges (Arche de Noe). La survie dépendait de la nourriture, de l’eau, des abris et de la reproduction. L’homme était à la merci de la nature, comme le nouveau-né dépend de la mère nourricière qui a tout pouvoir. Le culte de la Grande Mère. Quelle empreinte aurions-nous gardé de cette période où la femme a joué un rôle central ?

Ère des Gémeaux (6 000 à 4 000 ans av. JC) : le langage est le témoignage du monde à travers l’homme. Les migrations se mettent en place et ces mouvements s’accompagnent de recherche d’autonomie et de développement de la conscience humaine. La participation mystique (Cancer) est terminée, il faut se prendre en main et commencer à marcher tout seul pour acquérir sont indépendance. La dualité Gémeaux avec comme issue la séparation (Castor et Pollux)

Ère du Taureau (4 000 à 2 000 ans av. JC) : découverte de nos valeurs, du sens de la propriété. Avec l’Egypte l’organisation s’installe. Cette période va laisser des traces sur notre identification à nos possessions et au besoin de les transformer, de les partager, de les abandonner.

Ère du Bélier (2 000 av. JC) Naissance du « Je ». Le soleil du Lion qui est passé par la matrice psychique du Cancer, par les choix et les liens Gémeaux, par la découverte de la propriété au Taureau, va prendre son identité « Je » au Bélier. Au cours de cette ère, l’ego se développe, ainsi que le principe masculin et l’action individuelle et ceci au détriment du pouvoir et du prestige féminin.

Ère des Poissons (de 0 000 à 2 000 ans après JC) : l’ego ne doit pas mourir mais notre « attitude » face à notre quête d’affirmation ne doit pas satisfaire uniquement notre « moi personnel », mais au contraire, nourrir notre « SOI ». Le message Christique est essentiel, dans le sens où en s’incarnant avec son corps de chair, Il nous montre comment assumer notre affirmation, notre identité en relation avec une image père différente que celle de l’ère Lion.

Ère du Verseau : Ouverture cosmique avec ce 3ème millénaire. La découverte du sacré, l’opportunité d’unir la science et le sacré et de redonner à la femme sa vraie place. D’exprimer notre amour sans peur de perdre notre identité, sans contrôle, sans doute, sans manipulations et sans perdre notre capacité de curiosité. Et surtout, ne pas oublier notre appartenance à la matrice Cosmique dans laquelle nous avons été conçus.

En faisant ce bref retour en arrière, nous pouvons saisir l’évolution de l’humanité qui est en nous Inconsciemment.

Béatrice Robin Brezina

Depuis plus de 30 ans, imprégnée de la philosophie jungienne, Béatrice a cherché dans les domaines de la psychologie, de l’astrologie, du tarot, de la généalogie… les liens subtils que l’Homme tisse avec l’Univers.

Laisser un commentaire

Fermer le menu