03 86 78 46 99    06 82 97 52 34       Les crots de Fonteny 58230 Montsauche les Settons    Contact
L’évolution de notre Destin, dépend-t-elle de notre date de naissance ?

L’évolution de notre Destin, dépend-t-elle de notre date de naissance ?

C’est ce que nous allons démontrer en nous plongeant dans la vie exceptionnelle de Catherine Kousmine et découvrir «pourquoi » son cheminement s’inscrit parfaitement dans la grande roue du Zodiaque.

Nous pourrons alors constater, «comment » son thème natal, cette photographie du ciel au moment de notre naissance, dévoile les dons que l’Univers lui a offerts à la naissance, pour réaliser sa destinée et retrouver l’Unité.

La Voûte céleste, est bien le plus ancien grimoire, et l’Astrologie permet le décryptage de son alphabet en mettant en relief ce « invisible » que l’âme possède et qui ne devient visible que grâce à l’incarnation.

L’art d’Uranie, permet à l’être humain de déceler son « Etre » et d’en saisir le sens.

Au cours de ce rendez-vous, je souhaite vous faire comprendre, pourquoi Catherine Kousmine a consacré toute sa vie et toute son énergie à déchiffrer et à saisir les mécanismes du corps humain ?

Madame Kousmine est née (17 septembre 1904 à Hvalynsk en Russie) sous le signe de la Vierge, dont le glyphe représente un M, qui est en analogie avec le principe mère, évoquant, Déméter, la déesse maternelle de la terre, celle des moissons et du blé ?

Ce 6ème signe est lié au corps, à l’hygiène de vie, à l’analyse, au triage et à l’intestin !!!!!

Coïncidences ou hasard ?

Le docteur Kousmine n’a-t-elle pas démontré le rôle de l’intestin dans les mécanismes qui conduisent aux maladies ? L’intestin est le point de départ des désordres de notre santé et la Vierge a horreur du désordre !! On dit que c’est par l’intestin que la Vierge accède au mystère. L’intestin, ce labyrinthe, lieu du transit intestinal, qui n’est autre qu’un parcours initiatique. Ne passons-nous pas notre vie intra-utérine lovée dans les intestins de notre mère ?

Le métier que l’on exerce, fédère souvent nos différents atouts afin de nous réaliser dans notre spirale de vie. La Vierge, signe mutable, va devoir s’adapter, grâce à son don de tolérance. La souffrance, son épreuve, sera le limon de sa serviabilité et de son humilité. Mère Térésa était du signe de la Vierge. Ces deux femmes n’ont jamais douté de la force de leur âme !

La Vierge exprime la fin de la période d’extraversion de la nature, elle clôture l’été. Elle veille, à la sécurité, comme la « fourmi » grâce à son sens inné de la prévoyance. Elle est méthodique, travailleuse et concrète. Elle n’est sûrement pas une « cigale », qui prendrait à la légère son « intestin », inconsciente des effets de la bise !

Tout dans son thème, va prédisposer le Docteur Kousmine à se mettre au service du corps humain et de son fonctionnement.

L’énergie vitale de la Vierge, est la passion, l’ouverture, l’élévation, ce qu’elle va essayer de réaliser grâce à son pôle opposé, le signe des Poissons, qui va la nourrir grâce à ses eaux compatissantes, à son intuition et à sa perception holistique du monde. Nous sommes dans l’axe de l’hygiène intérieure et extérieure, de l’infiniment petit et de l’infiniment grand.

Quels ont été les défis que Catherine Kousmine a retrouvés tout au long de sa vie ?

D’une part : réaliser son identité dans la relation aux autres, et nous savons quels efforts elle a du faire pour s’adapter à son déracinement à l’adolescence et frayer son chemin telle une locomotive face à ses détracteurs?

D’autre part : oser exprimer ses idées et sa personnalité, malgré un monde médical où la femme n’avait pas encore sa place. Elle a été une véritable « avant-gardiste ».Précurseur, oui, mais fortement contestée par le monde médical.

Je vous propose, lors de notre prochain rendez-vous, du 19 décembre, de parcourir ensemble la vie extraordinaire du Docteur Kousmine, afin d’être témoin de l’incroyable « synchronicité », qu’il y a entre son thème de naissance et son destin.

En suivant son étoile, elle est restée fidèle à sa légende personnelle, une légende ouverte sur le cœur et l’Amour.

Nous naissons tous avec des mémoires, ces mémoires sont notre point de départ. Tout dépendra de notre état d’esprit et de notre niveau de conscience, afin d’attirer un futur correspondant à notre évolution. Rien n’est jamais figé. Nous ne sommes pas les proies d’une fatalité, au contraire, fort de la connaissance de notre passé, nous pouvons faire de notre futur, une mélodie en harmonie avec la musique des sphères. Ne sommes-nous pas, des enfants du cosmos ?

Comme à chaque rendez-vous, nous regarderons ensemble la « météo » du mois. Notre spirale de vie évolue au rythme des cycles soli-lunaires, mais aussi au rythme du ballet planétaire.

La dernière nouvelle lune du 3 novembre (avec éclipse : énergie qui nous touche à notre insu), et qui faisait écho à celle du 10 mai dernier, nous invitait à vivre un moment de passage, en abandonnant nos vieux manteaux et en osant affirmer notre identité grâce à la poursuite d’un idéal catalysant notre potentiel de naissance. On peut constater que tout ce qui a été mis en place fin décembre 2012, est en train de porter ses fruits et de donner naissance à une nouvelle manière d’être. Cette vague énergétique que nous ressentons depuis ces derniers mois, est vraiment d’une grande intensité, à l’image d’une lame de fond bousculant nos dernières résistances. Nous venons de vivre, le 1er novembre 2013, le 4ème carré Pluton/Uranus ( il y en a 7 au total), le suivant aura lieu le 21 avril 14 (aspect qui sera également accompagné d’éclipses, de pleine lune et de nouvelle lune, et comme en 2013, toujours dans l’axe de la transformation de l’avoir). L’intensité est en train de monter d’un cran. A quoi devons-nous encore renoncer pour accéder à l’essentiel, à l’intelligence du cœur ? Cela me fait penser au Petit Prince de St Exupéry « …on ne voit bien qu’avec le cœur.

L’essentiel est invisible pour les yeux…

Avec la nouvelle lune du 3 décembre prochain, nous aborderons une énergie différente. En attendant, d’analyser ces configurations ensemble, je vous invite, à faire une rétrospective de votre vie depuis ce fameux solstice d’hiver de 2012 ! Quel chemin avez-vous parcouru ? Si certains désirent témoigner de leur vécu, ce sera avec plaisir. N’hésitez pas à animer nos rendez-vous par vos questions et réflexions. Merci d’avance.

En janvier 2014, je vous propose pour notre « rendez-vous » d’étudier les thèmes de Newton et de Darwin, qui ont abordé la science d’une manière plus rationnelle, plus réductrice et déterministe, en les comparant avec les thèmes d’Einstein et de Planck, qui ont été les précurseurs de la physique quantique, grâce à leur vision scientifique plus holistique, énergétique et complexe.

Cette réflexion sur leurs thèmes me paraît intéressante, ceci afin de mieux intégrer le nouveau paradigme de l’ère du Verseau, qui rejoint le concept de l’Astrologie, qui suggère que « l’Univers est un immense champ de conscience, dont nous sommes les infimes participants ».

L’Univers savait quelque part, que l’Homme allait venir » Freeman Dyson

Béatrice Robin Brezina

Depuis plus de 30 ans, imprégnée de la philosophie jungienne, Béatrice a cherché dans les domaines de la psychologie, de l’astrologie, du tarot, de la généalogie… les liens subtils que l’Homme tisse avec l’Univers.

Laisser un commentaire

Fermer le menu