Prévisions

Le Portail de l’équinoxe d’automne 2017

Dans les histoires de toutes les grandes civilisations, le cycle représente une idée de mouvement, de transformation, et d’évolution du temps, à l’instar de la « roue du destin » qui tourne inlassablement, symbolisant l’éternel Ouroboros. Mais, cette perception du « destin » représente un mouvement fermé dans lequel, nous tournons en rond.

Alors que, si nous observons les mouvements du cosmos, les cycles planétaires ne se referment jamais sur eux-mêmes. Une planète, lors de sa révolution elliptique autour du Soleil, amorce à chaque fois, une nouvelle spire, juste au-dessus de la première, en suivant la route du Soleil, à travers notre galaxie.

Cette notion est capitale énergétiquement, mais surtout spirituellement, car elle nous permet de constater que le cycle n’est pas une structure fermée. Sa spirale cyclique exprime et démontre la manifestation d’une dynamique de transformation permanente.

C’est la raison pour laquelle, la compréhension de l’art d’Uranie et son application dans notre vie quotidienne, est une référence Unique, que je vous invite à observer avec attention. Nous sommes conçus à l’image de l’Univers, donc, ce mouvement est inscrit dans nos cellules, le Ciel  nous le rappelle, au cas, où nous aurions oublié notre ADN stellaire.

Le cycle soli-lunaire chemine de signe en signe, parcourant inlassablement les 12 étapes de la roue zodiacale. Chaque année, de nouvelles cartes du ciel se succèdent. Elles ne seront jamais identiques, malgré le retour annuel du Soleil à des points précis du zodiaque, les mêmes chaque année. Ces précieuses cartes du ciel nous informent sur les circonstances que nous pourrions rencontrer au cours de ces périodes. Si le mouvement est répétitif, il est cependant évolutif. Chaque année, nous retrouvons la même chronologie, à chaque fois, des obstacles à dépasser, de nouvelles compétences à acquérir, face à des situations apparemment similaires, mais dont la toile de fond, est à chaque fois, bien différente.

On pourrait en déduire, que la géométrie céleste décrite par les mouvements stellaires, est à l’image d’une merveilleuse « résilience » que l’Univers nous offre, donnant la possibilité de sortir d’une situation, en nous offrant, des alternatives, auxquelles nous n’aurions pas songé.

A nous de les accueillir et de les accepter…

Le 22 septembre 2017, nous franchissons le Portail de l’équinoxe d’automne. Cette porte, comme les 4 autres portails coïncident à des changements de saisons. Ce sont des vortex supers puissants.

Au Portail du printemps, l’esprit du feu accompagnait ce passage, au solstice d’été, c’était l’esprit de l’eau, au Portail de l’automne, c’est l’esprit de l’air qui nous accueille!

Quelle est la symbolique de ces 4 Portails qui scandent notre année astrologique, cycle après cycle?

Un Portail est une « porte principale » qui donne accès à un lieu important.

Franchir un Portail nous donne l’occasion d’expérimenter de nouvelles énergies, un peu comme lorsque nous rentrons dans un lieu sacré, au fur et à mesure que nous avançons vers le centre, nous ressentons les énergies monter en puissance.

Que cela soit au sens propre, ou au sens figuré, les cycles cosmiques nous testent au moment des changements de saison, c’est la raison pour laquelle, nous sommes bien souvent chamboulés à ces moments-là, car il faut s’adapter à de nouvelles vibrations.

L’image de l’arc en ciel illustre bien ces passages. Nous pouvons observer cette merveilleuse arche multicolore, lorsque le soleil (la conscience) perce les nuages de pluie (toutes nos émotions)! Nous rentrons dans une autre dimension émotionnelle et vibratoire, grâce à la conscience solaire qui s’exprime à travers le spectre des 7 couleurs, 7 chakras….

Depuis plusieurs décennies, les vibrations cosmiques sont de plus en plus puissantes, donc ces passages sont intenses, exigeant, de nous, de plus en plus de dépouillement, afin de pouvoir passer, à travers le chat de l’aiguille, condition requise, pour ascensionner.

Les signes liés au 4 saisons, sont des signes cardinaux. Ces signes de la croix cardinale expriment une ouverture vers une nouvelle énergie, qui succède et complète la précédente. C’est grâce au printemps, que nous pouvons bénéficier de l’été, l’été permet la récolte à l’automne…

La Porte qui nous attend au moment, où, le Soleil illumine de ses rayons le 7ème signe que l’on nomme « Balance », est une étape essentielle pour notre évolution. En effet, avec les énergies de ce signe vénusien d’air et cardinal, que nous rentrons dans des énergies collectives, en rencontrant les autres (miroir de certaines de nos ombres).

Vénus est la gardienne de ce Portail.

Comment expérimentons-nous, nos relations ?

C’est la raison pour laquelle, j’ai insisté le mois dernier en vous relatant, la mission d’Hercule en lien avec l’énergie Vierge. Ce travail devait attirer toute notre attention, dans la mesure, où le déséquilibre féminin/masculin, influencera harmonieusement ou dis-harmonieusement,  nos futures relations.

Après avoir deux nouvelles lunes dans le signe du Lion, dont la dernière, conjointe à une éclipse totale, il fallait au cours de cet été, mettre en place notre individualité, notre créativité, notre « oser être »!!!

La mission d’Hercule au moment de franchir la 7ème Porte nous rappelle sa mission lors de passage de la Porte du Printemps, où Hercule victime de son impulsivité causé la mort de son ami Abdéris, en tuant les cavales de Diomède.

Au moment de l’équinoxe d’automne, Hercule doit capturer l »es sangliers d’Erymanthe ». Fort de son expérience, lors de la 1ère Porte, il met en place une stratégie pour attraper le sanglier par la ruse. Hercule doit passer de Mars à Vénus…

Pour réussir sa mission, Hercule doit évaluer ses capacités, être en accord avec les motivations profondes qui sous-tendent ses actions, allier la maître se soi, afin de saisir l’opportunité de piéger le sanglier. Il ne doit en aucun cas user de sa force mais se laisser guider par son intuition.

Le récit se termine par des éclats de rire joyeux, ce qui met l’accent sur le fait de ne pas se prendre au sérieux, mais, de sourire de ce que nous expérimentons. Le rire exorcise la peur!!!!!

Le 20 septembre 2017 a lieu la nouvelle lune à 28° Vierge – 3ème décan lié à Vénus

Ce thème monté pour Paris, montre un thème diurne, dont l’ensemble des planètes se situent dans l’hémisphère Est, coloré par un amas planétaire dans le signe de la Vierge. Une carte marquée par l’élément terre, favorisant la manifestions de nos projets, de nos idées ou de nos relations. La terre de la Vierge exprime les choses, efficacement, grâce à une bonne méthodologie. Cette terre de fin d’été, symbolise la purification des scories passées. Elle est aussi initiatrice car cette terre nous demande de vivre les choses dans la réalité, rien ne reste à l’état de conceptualisation.

De plus, la mutabilité est très présente, la plupart des planètes se trouve, dans les signes mutables. Ce qui incite à la flexibilité, à l’adaptabilité aux circonstances que l’on pourrait rencontrer. Excellent pour mettre en pratique l’émergence de nouvelles créativités, qui ont vu le jour au cours de cet été. De bon augure, pour toutes les résolutions de la rentrée…

Depuis l’ouverture de notre année astrologique, au moment de l’équinoxe du printemps, nous avons expérimenté les énergies du feu Bélier, celles de la terre du Taureau, celles de l’air des Gémeaux, celles de l’eau du Cancer, celles du feu du Lion, nous terminons actuellement, le travail par celles de la terre de la Vierge, avant d’accueillir le 22 septembre, celles de l’air de la Balance.

Au fur à à mesure que nous avançons dans l’année astrologique, les énergies ne sont pas les mêmes. La fougue de l’énergie du feu Bélier, n’a rien à voir avec le Feu de la conscience et de la créativité, Lion.

Tout est lié, c’est cela qui est merveilleux avec les énergies cosmiques,  mais, cela sollicite de notre part, une attention constante.

C’est la lame du « Pendu », qui se manifeste lorsque nous additionnons : 20+9+2017= 12.

A chaque fois que cette lame illustre une nouvelle lune, nous avons comme mission, de se laisser aller vers une nouvelle naissance, en acceptant de changer de point de vue, en lâchant les liens avec les schémas passés.

 

Revenons, à l’analyse de la nouvelle lune du 20 septembre. Ce qui saute au yeux c’est une étoile de David, 6 sextiles reliant les signes d’air et de feu, à l’intérieur de cette étoile, nous découvrons un cerf-volant, composé d’un trigone de feu -Noeud nord Lion – Saturne Sagittaire – Uranus Bélier et des sextiles formés par le Noeudd nord Lion et Uranus Bélier au MC en Gémeaux.

La combinaison de ces énergies de feu et d’air, va permettre un nouveau départ, où nous bénéficierons de plus d’inspiration, plus de créativité, afin de mettre en application les intentions embryonnaires, au moment de la nouvelle lune Lion.

Pluton devient direct le 28 septembre, entre le printemps et cette fin d’été, (là où transite Pluton dans notre thème, entre 19°24 et 16°51) . Ces mois correspondent à l’Oeuvre au noir, en Alchimie, au cours desquels nous avons pu être confrontés à des attitudes paradoxales, car avec Pluton, nous sommes confrontés à nos parties instinctives.

Se confronter et accepter, ces parties de nous-mêmes n’est pas une chose facile, car des circonstances ont pu faire remonter des peurs violentes. Il ne faut pas fuir, ni occulter nos peurs, mais les traverser. Derrière chaque peur, il y a une histoire de séparation, d’abandon, de vide ou de coupure.

L’importance de l’élément terre de cette nouvelle lune est une aide considérable, afin de garder le cap et son alignement.

Un autre point sur lequel je souhaiterais appuyer, est le fait que la nouvelle lune se fait à l’opposition de Chiron et au carré de Sature:lunes noires Sagittaire.

La porte de sortie est le 22ème degré du signe des Gémeaux ( choix-communication-adaptabilité). Comme Mercure Vierge est à l’opposition partile à Neptune R, il y aura des fluctuations possible entre un côté plus rationnel souhaitant accomplir les choses, comme par habitude et l’influx de Neptune qui pousse à sortir des sentiers battus, à ne plus subir les choses mais les initier.

Alors pour cela il faut s’appuyer sur votre foi, vos convictions intérieures. C’est la raison par laquelle, l’aspect à Chiron, n’est pas anodin, bien au contraire, il demande toute notre attention.

Où, et de quelle manière, souffrons-nous d’un sentiment récurrent d’exclusion, par rapport à nos intuitions, nos perceptions ou notre imagination? Au point, de ne plus exprimer notre ressenti, mais subir, le choix des autres.

Quelles circonstances avez-vous rencontrées entre les 18 et 20 mars dernier? Peut-être qu’à l’époque vous aviez déjà eu vent de certaines choses, mais que vous n’avez pu réagir comme vous le souhaiteriez, submergés par les émotions environnantes.

Ce phénomène a pu se revivre autour des 19/21 juin dernier, vous poussant à faire des choix, concernant vos priorités, afin de ne pas laisser la situation se détériorer.

Actuellement, vous ne pouvez plus faire l’impasse de ce qui se passe, il faut mettre un terme aux pressions qui vous encerclent. Avec le Soleil qui fait son entrée dans le signe de la Balance, vous vous languissez de calme, de paix, en d’autres mots, de vous poser!

Posons-nous également la question que la place que prend notre « peur » dans notre vie. Car c’est la peur qui nous éloigne de nous-même, avec toutes les conséquences qui en découlent.

L’aspect à Chiron nous pose la question :

« refusons-nous cette peur qui nous tenaille si souvent »?  Ce n’est pas, en évitant le problème, que nous allons nous en débarrasser.

Revenons un instant sur le passage de Saturne en Sagittaire (accepter les limites afin de permettre une meilleure croissance), en même que le transit des lunes noires ( refus de tout ce qui n’est pas Juste) .

Saturne était en Sagittaire de fin 85 à 88, nous faisant déjà réfléchir sur l’impact de nos croyances, dans notre vie et qu’est-ce que la spiritualité pour nous? Rappelez- vous du passage de Pluton en Scorpion et de Neptune en Capricorne!

Donc, pour guérir de nos peurs viscérales (que nous contournons si souvent) il faut changer de croyances par rapport à tout notre environnement, car nos croyances nous enferment dans notre armure, et on sait à quel point il est difficile d’en sortir.

Alors qu’allons-nous choisir ? affronter la réalité et accepter de nous séparer de schémas ou de choses devenus obsolètes ou rester prisonnier de nos émotions, donc de nos souffrances.

Chiron en Poissons, c’est aussi la découverte de l’amour universel, de la tolérance, de la gratitude,  d’accueillir les circonstances qui jalonnent notre parcours de vie. C’est par l’amour que la cautérisation de nos anciennes blessures, se réalise.

Cette nouvelle lune en Vierge, qui se met en place juste avant l’équinoxe d’automne, est un très beau message d’amour…

L’Ingrès du Printemps, proposait une nouvelle manière d’agir, en abolissant les vieux schémas, le prix à payer était accepter de se séparer des éléments sclérosants.

L’ingrès de l’été mettait à notre disposition les perceptions suggérées par la petite ondine de l’esprit de l’eau, afin de nous accompagner, de nous guider dans la rencontre avec nos ombres personnelles.

Le bénéfice de cheminement, permet de découvrir nos valeurs cachées, en nous demander de devenir plus indépendant et plus autonome dans notre vie relationnelle.

Le message de l’ingrès d’automne est de prendre conscience que l’équilibre passe par l’acceptation de notre réalité affective, matérielle et mentale, tout en respectant notre « identité ».

Uranus R Bélier opposé à Jupiter Balance colore l’atmosphère dans la sphère social, comme dans le monde de la justice.  Sans tomber dans le côté amplificateur, on peut évoquer avec cet aspect l’ébauche d’un nouveau paradigme, amorcé en 2010, lors de la conjonction Uranus/Jupiter au carré de Pluton Capricorne. De nouveaux concepts sont en train de voir le jour après ce cycle de 7 ans, des concepts ,où l’amour, la tolérance, l’acceptation de ce que nous sommes et de ce qu’exprime les autres, en soient le moteur..

La pleine Lune du 5 octobre 2017 dans le 2ème décan Balance lié à Uranus et le 2ème décan du Bélier, lié au Soleil – Etre soi-même, face aux autres!

 

Cette moisson se fait dans l’axe relationne » Bélier/Balance » elle fait écho à la pleine lune du 11 avril 2017, où le Soleil Bélier faisait miroir à la Lune en Balance!

Quel parcours avons-nous accompli depuis le week-end pascal, le moment, où Vénus renaissait transformée, du monde souterrain d’Hadès?

Dans cette carte du ciel nocturne, la plupart des planètes se situent à l’ouest, mettant en relief nos perceptions inconscientes face aux autres.  Si, la nouvelle lune était au carré de Saturne et opposé à Chiron, la pleine lune est en aspect de trigone et de sextile par rapport aux luminaires. il semble donc, que les efforts endurés pendant la première partie de la lunaison, portent leurs fruits.

Par contre, Vénus/mars en Vierge sont au carré de Saturne et au trigone de Pluton. Lâchez la notion de contrôle par mécanisme de compensation, lié à des peurs relationnelles, transmutons les séquelles d’anciennes séparations, afin d’accueillir plus sereinement, l’ouverture du coeur, de ceux qui nous entourent.

Mercure se rapproche de sa conjonction supérieure au Soleil Balance (8 octobre) inaugurant un nouveau cycle. Comme cette conjonction se fait au carré de Pluton Capricorne, et à l’opposition de la lune Bélier, il sera judicieux de se rappeler qu’une plume déstabilise une balance. Cette 2ème partie de la lunaison se fait sous le regard inquisiteur de Pluton, jouant son rôle de justicier!

Jupiter change d’énergie le 10 octobre pour voyager une année dans le signe du Scorpion. J’en parlerai plus amplement dans ma chronique Céleste du lundi 9 octobre.

La lune appliquant sur Uranus Bélier aura tendance à dynamiser notre esprit d’indépendance et d’individualité.

L’énergie de la lame qui se manifeste lorsque nous additionnons : 5+10+2017 = 7 est le  » Chariot« .

Cet arcane qui nous pousse à prendre notre pouvoir, à concrétiser nos initiatives.

Nous savons bien, que l’accélération de notre véhicule ne se fait, que lorsque nous aurons desserrés nos freins, qui ne sont autres, que les blocages émotionnels passés nous empêchant d’aller de l’avant. Alors, avec ce début d’automne, le moment où la nature se dépouille de ses artifices, pensez à ce dont, il serait nécessaire de vous débarrasser, afin de permettre à votre véhicule psychique de prendre sa vitesse de croisière.

Depuis cet hiver, je partage ma « chronique céleste du lundi » dans laquelle je décris les influences astrales de la semaine. Par contre, je vous informe que je ne communiquerai plus de bulletins mensuels. J’envisage de mettre en ligne 4 bulletins, au moment du passage des 4 Portails qui définissent l’année astrologique. Vous avez  également la possibilité d’écouter mes vidéos YouTube, dont chaque mois je passe en revue  les 12 signes du zodiaque, au moment de la nouvelle lune et de la pleine lune.

Je me consacre énormément à mes formations, à mes ateliers et aux consultations individuelles, ce qui me demande du temps et de la concentration.

Je vous rappelle mes formations sur les Planètes rétrogrades en Septembre et de Décembre sur Paris,

les ateliers que j’organise en tandem avec Claire Duprez, « Incarner votre mythe et déployez votre mission en suivant le chemin solaire des 12 signes de la roue zodiacale »sur 3 week-ends près d’Avignon.

Vous aurez bientôt les informations sur le nouveau stage  « initiatique » à Paros, au printemps prochain.

Vous trouverez toutes les informations sur mon site.

Nous entamons, le dernier trimestre de l’année 2017, pensez au cours de ces prochains mois, à commencer à faire le bilan de ce parcours annuel de 2017, avant d’accueillir de nouvelles vibrations, au moment du Solstice d’Hiver, qui nous ouvre la 4ème Porte, un dernier Portail puissant.

On l’appelle la Porte des dieux….

Je vous souhaite une très belle rentrée, et je vous retrouverai au moment du Solstice d’Hiver..
Avec toute ma gratitude

Astrologiquement Vôtre

Béatrice

3 Comments

  • Bonjour Béatrice, je tenais à vous dire combien vos informations et votre analyse me sont précieuses et résonnent au plus profond de moi . Toute ma gratitude sur ce point. Votre séminaire à Paros est bien tentant, j’attends donc les infos sur cet événement . Merci à vous.

    • Merci pour votre courrier. Très heureuse que mon travail puisse vous accompagner. Pour Paros, vous avez tous les renseignements sur mon site et je l’insère régulièrement dans mes chroniques ou météo. Les inscriptions sont ouvertes. Je reste à votre disposition ( comme Barbara) pour toute autre information. A très bientôt peut être. Beatrice

Leave a Comment