03 86 78 46 99    06 82 97 52 34       Les crots de Fonteny 58230 Montsauche les Settons    Contact
Synchronicité 3ème partie

Synchronicité 3ème partie

« Si nous ne comprenons pas qui nous sommes et d’où nous venons, il nous sera difficile de progresser… » Louis Leakey

Il y a des millions d’années, la vie est apparue, grâce à la fécondation du féminin (l’eau et de la terre) par le masculin (feu et l’air). Parallèlement, à ce processus extraordinaire, l’évolution de la conscience s’est faite lentement, enrichie par le déroulement de l’histoire de l’humanité.

Expérimentation du « posséder » et de « l’avoir »

À la suite, de l’ère du Lion, illustré par le « mythe de Lucifer ou de la Toute Puissance » avec l’identification au « pouvoir », l’évolution de l’être humain va expérimenter les forces claniques liées au « mythe de la Grande Mère » au cours de l’ère Cancer.

Progressivement, l’homme s’est détaché du giron maternel, il s’est mis en mouvement afin de trouver son identité et son autonomie. La conscience s’est enrichie du langage, du troc et surtout des échanges mettant en relief le « mythe de la dualité » de l’ère des Gémeaux.

Après la mise en place des lois, et des croyances, l’homme expérimente la notion de « posséder » et nous savons qu’une dépendance affective ou émotionnelle conduit automatiquement à un dysfonctionnement de « l’avoir ». Nous sommes dans l’ère du Taureau avec le « mythe d’Isis et Osiris » ou le mythe de la résurrection.

La juste intégration et transformation des valeurs sont indispensables à la construction de la personnalité sans addiction. La quête de « l’identité » s’installe à l’ère du Bélier avec le « mythe du Héros ». Le héros doit obéir à un père tout-puissant pour accomplir son destin et sauver son âme.

Quels seraient les mythes et croyances liés à l’ère des Poissons
(0 à 2000 ans)
Comme à la fin de chaque ère, cette phase incite aux défis afin de sortir des turbulences engendrées par les différents courants de pensées.

Au Bélier, nous étions dans des énergies émettrices de Feu cardinal (Mars et Soleil) et avec les Poissons, nous baignons dans la réceptivité de l’eau mutable (Neptune). Nous passons d’une nouvelle direction donnée par notre épée(Bélier) à l’adaptation de cette impulsion au niveau du cœur (Poissons).

La notion de « choix » est primordiale pour les Poissons, et c’est grâce à son pôle opposé Vierge, le discernement, que la conscience aiguille ses prises de décisions.

Avec Neptune, nous abordons le concept, « d’Amour Transpersonnel » :
« Aime ton prochain comme toi-même »

Compassion infinie ou fanatisme religieux ?
Cela dépendra essentiellement du discernement et de l’intelligence de chacun, ou de chaque peuple.

Si l’identité est reconnue à sa juste place et si l’ego n’a plus soif de reconnaissance excessive, à ce moment-là, la compassion l’emportera sur le fanatisme.

Pour bien saisir le sens de cette ère, revenons à l’ère Gémeaux. Souvenez-vous, qu’à cette époque, la « transmission » commence à s’inscrire sur un support durable.

À l’ère des Poissons, cette inscription va prendre un autre sens.
Si, d’une part, ce « savoir » si durement acquit a conduit l’homme à favoriser le rationnel par rapport à l’irrationnel, au détriment du féminin, d’autre part, ce savoir l’a aussi conduit à prendre conscience de ses dualités, donc à la possibilité de choisir et d’évoluer.
Nous savons que les dualités sont à la base de nos incohérences et de nos peurs. Elles nous manipulent, nous freinent, voire empêchent nos retrouvailles avec l’Unité Originelle.

Neptune va nous inviter à retrouver cette unité perdue, grâce à la notion « d’acceptation » et à la volonté de notre part de « sacrifier » notre identification à l’ego. Intégrer la notion du « héros intérieur », non pour récolter les lauriers de la gloire mais pour trouver son individualité, son essence, son unité cosmique.

La clé : comprendre que notre ego ne doit pas mourir, seulement notre « attitude egotique » face à toutes nos actions. En effet, ce que nous faisons ne doit pas satisfaire « notre petit moi », mais nourrir « notre Soi », notre divin en nous afin de pouvoir aimer l’autre comme soi-même !

Quels seraient les mythes et croyances liés à l’ère du Verseau
(Période de transition – Naissance d’un nouveau paradigme : début du 21e siècle)

Nous sommes tous spectateurs et acteurs de cette ère naissante. Nous sommes tous témoins de ce changement prédit par les calendriers Mayas, engendrant une nouvelle conscience car le magnétisme de la terre se modifie, favorisant une intensification des fréquences et des vibrations auxquelles nous devons nous adapter.

Cette période de transition verra l’émergence de nouvelles « énergies » qui aideront l’être humain à exprimer sa sagesse intérieure latente en nous invitant à faire le choix entre : Égoïsme et Altruisme – Matière et Esprit – Amour et Haine – Peur et Foi – Injustice et Justice – Guerre et Paix : les conditions requises pour accéder à de nouvelles dimensions !

Après l’eau neptunienne et mutable des Poissons, nous retrouvons l’air Uranienne et fixe du Verseau, signe où le soleil est en chute, comme un roi au service de son peuple ou encore un royaume où chacun serait roi ou reine !
Le Verseau est le signe opposé à l’ère du Lion. De cette ère, où les civilisations ont été détruites dans des circonstances qui demeurent encore mystérieuses, l’homme (au niveau de l’Inconscient Collectif) a hérité la « toute puissance » par identification au pouvoir solaire.

Quel est l’effet miroir de cet héritage de « pouvoir » en ce début du 21e siècle ?
Les exemples ne manquent pas aujourd’hui : tous les dictateurs qu’ils soient politiques, religieux, économiques, financiers, médicales… !

Il est aussi rapporté, qu’au moment de sa chute, une partie de cette civilisation a pu s’échapper et devenir l’initiatrice de certaines grandes civilisations qui ont vu le jour ensuite (Égypte, Mayas…) Que redécouvrons-nous actuellement des mystères et des connaissances de cette époque ? Peut-être une réponse à « qui sommes-nous et d’où venons-nous » ?

Avant de pouvoir ressentir et être en adéquation avec les énergies du Verseau, un bilan s’avère nécessaire.

Comment avons-nous intégré la spirale de l’évolution de l’Inconscient Collectif ?

Avec quels bagages amorçons-nous cette nouvelle étape dans l’évolution de l’humanité ?
Pour le savoir posons-nous les questions suivantes :

  • Pouvons-nous déceler en nous une identification à un pouvoir quelconque (politique, religieux, économique…) ? : Ère du Lion.
  • Sommes-nous encore prisonniers d’une trame émotionnelle qui nous enferme dans sa matrice ? : Ère du Cancer.
  • Avons-nous osé quitter notre clan, découvrir d’autres horizons, et pris conscience que la relation aux autres permettait de découvrir nos dualités et de ce fait, la possibilité de choisir ? : Ère des Gémeaux.
  • Quel est notre rapport avec la matière, notre dépendance à l’avoir, le développement de nos valeurs et leur transformation ? : Ère du Taureau.
  • Notre quête d’identité est-elle authentique et juste ou sert-elle un ego blessé ? : Ère du Bélier.
  • Acceptons-nous notre réalité d’être humain (corps et esprit) et sommes-nous prêts grâce à l’ouverture du cœur, d’arrêter une glorification « égotique » afin de pouvoir rayonner au niveau de notre SOI : Ère des Poissons.
  • Quels sont les effets miroirs de ce « Passé », qui nous pousseraient à affronter nos ennemis intérieurs ?
    Et je cite Einstein : « Nous avons besoin d’une nouvelle façon de penser pour que l’humanité survive » celle du 21e siècle bien sûr ! À méditer…

Grâce à ses valeurs d’intégrité, le Verseau se sent exister, créatif et reconnu. Le Verseau nous parle de fraternité, de solidarité, d’ouverture cosmique et d’innovation.

Pour trouver son autonomie et vivre son individualité, il a certaines conditions à remplir :
Le Verseau doit agir avec humilité et serviabilité, notamment en ayant une plus grande compréhension de l’autre, voire empathie. Il doit par-dessus tout, être détaché de toute dépendance émotionnelle en retrouvant son « féminin intérieur ».
Cette phrase vous parle-t-elle ? Alors un nouveau « paradigme » pourrait émerger pour les 7 milliards d’humains. Quel en serait le protocole ?

  • S’appuyer sur des valeurs profondes, essentielles et non sur des addictions par compensation, car la « liberté d’être » est antinomique à toutes dépendances quelles qu’elles soient.
  • Vivre dans la réalité du quotidien avec « acceptation » et « amour », dans la cohérence de l’Univers.
  • Rendre à la femme « Sophia » sa juste place.

Quels seraient les défis de ce début de l’ère du Verseau ?

  • Allier « sciences et spiritualité » ce qui amènerait l’être humain à prendre de conscience de ses racines cosmiques (d’où venons-nous ?) afin de retrouver le « vrai sens des choses ».
  • Dépasser le carré de la matière où la consommation est roi mais où les sujets souffrent d’un mal d’être profond.
  • Privilégier l’élévation spirituelle afin de quitter les dépendances nourricières où le principe de plaisir se superpose sur le principe de réalité.
  • Prendre conscience de la mondialisation et du pouvoir effrayant des multinationales.
  • Comprendre la revanche des pays « humiliés ».
  • Se méfier du boomerang d’une technologie mal maîtrisée.
  • S’insurger du « non-respect » à notre Terre Mère en prenant actes de toutes les conséquences.
  • Prendre des mesures économiques afin d’enrailler l’endettement disproportionné des pays et des particuliers…

Pour conclure, comment pourrions-nous définir un nouveau paradigme qui serait en même temps une clé intéressante pour cette ère du Verseau :

« L’être humain ayant pris conscience de sa connexion Divine et de sa place dans l’Univers, sortant « vainqueur et alchimiste » du labyrinthe passé, n’aurait plus besoin de s’appuyer sur la compétition et le rapport de force, pour exister, mais recherchera la coopération et l’amour du porteur d’eau, pour célébrer le mariage du féminin et du masculin, dans le cœur de son temple intérieur à l’instar du 5e soleil Mayas. »

Nous sommes aujourd’hui aux balbutiements de ce cycle émergeant et nous savons intérieurement que les énergies du Verseau ou du 5e soleil, ne pourront circuler harmonieusement qui si la Balance de l’humanité retrouve son équilibre, son intégrité et sa cohérence.
astrologie
Nous terminons ce soir, la découverte de cette spirale énergétique qui évolue en chacun de nous. La connaissance de son histoire peut nous aider à trouver un sens nouveau à notre vie, mais elle peut surtout nous aider à nous défaire des empreintes passées.
astrologie.

« La destinée n’est pas une question de chance, mais de choix » W.J.Bryan

Béatrice Robin Brezina

Depuis plus de 30 ans, imprégnée de la philosophie jungienne, Béatrice a cherché dans les domaines de la psychologie, de l’astrologie, du tarot, de la généalogie… les liens subtils que l’Homme tisse avec l’Univers.

Laisser un commentaire

Fermer le menu